Psychothérapie

La Relation d’Aide est une approche thérapeutique de type verbal, basée sur le travail du psychologue américain Carl Rogers. Cette méthode repose sur le postulat selon lequel chaque individu possède la faculté d'évoluer au mieux de ses possibilités. A la différence de « la neutralité » des psychanalystes, le thérapeute est engagé dans la relation, et utilise « l'écoute active » qu'il exerce dans une relation de confiance et d’authenticité.
 

Ce temps de parole et d'écoute s'effectue de façon ponctuelle. Cette méthode est centrée sur la personne et non sur un problème, une maladie ou un symptôme particulier.
 

Elle repose sur la conviction que l’homme possède un fort potentiel d’évolution et d’épanouissement inné qui se développe de lui-même pour peu qu’il bénéficie d’un contexte favorable. Il s’agit donc de relancer ce processus spontané qui a été entravé.
 

Le thérapeute s’efforce d’instaurer un climat sécurisant, de faciliter l’expression de son "client", de lui apprendre à se fier à ce qu’il ressent pour développer son autonomie et améliorer ses relations avec les autres.
 

Le patient est dans un rôle actif : lui seul sait ce qui lui convient, c’est donc à lui de mener la démarche thérapeutique. Le thérapeute ne peut en aucun cas se substituer à lui, c’est pourquoi il n’impose rien, ne conseille et n’interprète pas, mais accompagne la personne dans son travail d’évolution et de changement.

 

Il n’existe pas de travail type. Tout dépend du vécu du client, toujours privilégié par rapport à son histoire passée.

Le thérapeute va l’écouter activement, dans une relation de confiance et d’authenticité.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Christine Courtois